Caroline Molusson

www.carolinemolusson.com

 Les fulgurances de Caroline Molusson ou l’art en un geste

 « Mes travaux seraient comme des flashes où l'on entraperçoit un bref instant cette béance, cette fissure dans la réalité. »


Considérant la réalité comme une donnée instable qui varie selon le regard que l'on porte sur elle, Caroli...

Lire la suite

Dossiers de Caroline Molusson

Avec entrain et enthousiasme (4 mains), 2017

Vidéo, 15’
Fabrique des Dervallières, Nantes

Cette vidéo met en scène une série d’expériences et de gestes dans l’espace de l’atelier.
La lumière et le mouvement sont utilisés comme matériaux à sculpter, répondant ainsi à la nécessité d’économie de moyens et de techniques.
La...

Lire la suite

Se jeter dans la bataille

Performance de 15 minutes réalisée à la Fabrique de Bellevue-Chantenay à Nantes. Se jeter dans la bataille c’est se confronter directement au public et à l’espace. Deux univers se juxtaposent celui de l’espace du bar et la gestuelle de la performeuse pour créer une narration quasi cinématographique. L’attente, l’explosion, les spectateurs traversent les émotions exprimée...

Lire la suite

Pièce unique 2017

Papier et carton plume, indications ténues en noir et blanc. Maquettes fragiles d'espaces et de plans dans la solide épaisseur du blockhaus. Les modules blanc et noir de l'installation Pièce unique, tous différents, sont des plans imaginaires dérivés de l’architecture. Suspendus à hauteur de regard, ils forment un labyrinthe flottant, mouvant grâce au léger balancement des formes. La mise en oeuvre &eac...

Lire la suite

Je ne suis pas sûre d'être là 2015

La performance Je ne suis pas sûre d'être là a été jouée à Rennes à la Galerie Art et Essai en octobre 2015.
C'est un travail tout en tension, sur le fil, la possibilité du risque permanent. Cette performance évoque les mythes fondateurs, les gestes primitifs et convoque les ancêtres. La performeuse oscille entre maîtrise et fragilité, tension et force...

Lire la suite

Parfois apparaître 2016

Les lignes s'effacent ou s'affirment. Elles se lisent tour à tour en creux et en relief.

Chargement du lecteur vidéo...

Ronde de nuit 2015

Ronde sonore, paysage brutal et joyeux. Les univers s'entremêlent et font vibrer l'espace obscur.

Ce qui me fait rêver 2015

Installation de vagues de plexiglas reflétant la lumière jusqu'à faire disparaître le matériau.

La deuxième fois 2012

Sculpture dédoublée diluée par la lumière.

Art Fair Preview, Berlin

Otherworldly 2012

Des matériaux évanéscents, la vidéo devient sculpture et la sculpture, un écran transparent. Ce que nous voyons a-t-il encore une matière? Ce que nous voyons est-il réel?
La réalité se dissout sous notre regard. Le mur de l’atelier est filmé et projeté en gros plan. L’espace est alors mis en mouvement dans un parcours silencieux et hésitant.

 Kunstlerha...

Lire la suite

Image du monde flottant 2012

Un paysage monochrome accidenté se déploie à 1m30 environ au-dessus du sol. Flottante et invasive, l’œuvre découpe l’espace en deux, fend le vide en recréant un espace dans l’espace parvenant ainsi à établir une relation entre sculpture et architecture.

galerie Ilka Bree, Bordeaux

 

Houzzzhouzzzhou 2010

Un volume en carton et scotch, une sculpture en mouvement qui s’autodétruit et une vidéo dans laquelle nos déplacements nous ramènent à la surface d’un paysage. Sculptures et vidéo découpent les espaces et jouent de la limite intérieur-extérieur en multipliant les points de vue. Il y a un déploiement qui retourne invariablement au plat, il y a la fragilité qui nous place dans un...

Lire la suite

Cela reste à voir 2009

Les oeuvres sont disséminées dans le musée et surgissent par l’entrebaîllement d’une porte laissée ouverte, on ne voit rien ou si peu qu’on est pas sûr d’avoir vu quelque chose.

CAPC, Bordeaux 

Apparitions 2008

Que peut-il se passer quand on marche dans la rue, quand on rêve dans la classe?

 

Pièces jointes 2007

L’inaboutissement, rien n’est définitif, tout reste en suspens.
L’exposition se visite comme un atelier avec des pistes d’oeuvres inachevées.
Chaque accident fait oeuvre, chaque oeuvre est un accident.

 galerie Ilka Bree, Bordeaux

Préfixes 2006

Comment aboutit-on à une oeuvre, quels sont les chemins de pensée et d’expérience parcourus? Ce qui se passe avant l’oeuvre est-ce déjà une oeuvre? L’improvisation, moment unique fait oeuvre, éphémère.

galerie La Box, Bourges