Typhaine Le Brusq



Le tableau, ce dispositif plan m’impose des préalables à la construction de la scène, je suis face à un objet quadrangulaire, normé, délimité par son cadre, support matériel, il va devenir le fondement de l’acte de peindre.

Lire la suite

Dossiers de Typhaine Le Brusq

2016 Exposition centre d'art de Montrelais.

2014 Le tableau est un lieu

En avant de soi, un territoire, là où les fuyantes qui ne se rejoignent jamais sont rejetées à l'infini.

Le tableau possède une architecture, il est fait de mesures qu'il ordonne, il faut y faire tenir les dimensions qu'il cadre, ce sont les fondations. La perspective qui consiste à projeter une construction spatiale sur la surface plane struct...

Lire la suite

L'horizon des toits

Cet ensemble photographique représente pour moi, un autre « en avant de soi », celui du quotidien : je regarde par la fenêtre, je constate l’apparition d’un nouveau jour et je le prends de vue. Ce paysage qui est toujours identique n’est en réalité jamais le même. Le prendre en photo est devenu une façon d’attirer l’...

Lire la suite

L'univers familier du territoire

 

2008 En avant de soi, les mots.

Peindre des mots à l'horizon des paysages, lieu de rencontre de la vision et du langage, des mots indépendants qui forment un ensemble de termes juxtaposés, non reliés par une syntaxe, à moins que ça ne soit celle de la peinture.

Les mots sont des lieux dans l'esprit, ils sont l'occasion de mettre en mouvement...

Lire la suite

Peindre et marcher vers l'horizon