Actualités

INTER_

1/12
Samuel Paugam, «Sans titre», 2020, feuille de pierre contrecollée , INTER_, L'Atelier, Nantes, photographie : Léo Bioret
Samuel Paugam, «Sans titre », 2020, feuille de pierre contrecollée , INTER_, L'Atelier, Nantes, photographie : Léo Bioret
Samuel Paugam, «Sans titre », 2020, feuille de pierre contrecollée , INTER_, L'Atelier, Nantes, photographie : Léo Bioret
Samuel Paugam, «Sans titre », 2020, feuille de pierre contrecollée , INTER_, L'Atelier, Nantes, photographie : Léo Bioret
Samuel Paugam, «Sans titre », 2020, feuille de pierre contrecollée , INTER_, L'Atelier, Nantes
Samuel Paugam, «Sans titre », 2020, feuille de pierre contrecollée , INTER_, L'Atelier, Nantes, photographie : Léo Bioret
Samuel Paugam, «Ripetere il spettacolo», 2020, deux dés en buis sculptés sur socle béton , INTER_, L'Atelier, Nantes, photographie : Léo Bioret
Samuel Paugam, «Ripetere il spettacolo», 2020, deux dés en buis sculptés sur socle béton , INTER_, L'Atelier, Nantes, photographie : Léo Bioret
Samuel Paugam, «Ripetere il spettacolo», 2020, deux dés en buis sculptés sur socle béton , INTER_, L'Atelier, Nantes, photographie : Léo Bioret
Samuel Paugam, «Sans titre », 2020, feuille de pierre contrecollée , INTER_, L'Atelier, photographie : Léo Bioret
Samuel Paugam, «Sans titre », 2020, feuille de pierre contrecollée , INTER_, L'Atelier, Nantes, photographie : Léo Bioret
Samuel Paugam, «Sans titre », 2020, feuille de pierre contrecollée , INTER_, L'Atelier, Nantes, photographie : Léo Bioret

Actualités

Exposition collective

Samuel Paugam
L’ Atelier, Nantes
08.08.20 — 27.09.20

Samuel Paugam, écrin-écran

Samuel Paugam alimente la notion d’écran par une pratique sculpturale et vidéographique.

L’artiste vit le quotidien comme un référentiel de formes de transmission et de projection.

Dans la pratique de l’artiste l’écran comme matière concrète et imaginaire est développé à la fois en tant qu’outil et forme ; il tient sa fonction de transfert et d’échanges. Dans les œuvres de Samuel Paugam, la forme est plus qu’une surface, elle est un milieu hybride, protégeant et projetant.

Sans titre, 2020, feuille de pierre contrecollée

Ce drapé d’écailles de pierres en négociation avec l’espace met en abîme le support. S’agit-il de faire ou recevoir une image ? Cette sculpture se joue de l’impermanence, représente une sorte de vanité contemporaine et soulève l’ambivalence entre souplesse et autorité.

Ripetere il spettacolo, 2020, deux dés en buis sculptés sur socle béton

Samuel Paugam creuse l’objet de l’aléatoire jusqu’à la limite de la matière ; la « racine » d’un jeu en tension entre ce qui est donné et ce qui se détermine.

Léo Bioret

Adresse
L’ Atelier
1 rue Châteaubriand
44000 Nantes