Artistes

Philippe Hurteau

Access to :
  • works
  • texts
  • contact

Depuis le milieu des années 90, Philippe Hurteau confronte sa peinture aux formes contemporaines de l’image, c’est à dire aux visibilités issues du moule numérique et des écrans. Par ce moyen, son travail aborde la question de l’image comme formatrice de l’imaginaire contemporain. La peinture, placée sous le signe d’un « concept à jamais manquant », est la matérialisation de cet espace imaginaire, manipulé, médiatisé, télévisuel, voyeurisé, marchandisé, globalisé… Au coeur des différentes séries qu’il mène de front, le cycle de peinture Antacom (2008-xxxx), présenté comme une entreprise de  «dé-narration», tente de définir la place d’un sujet contemporain, «en creux » face à la communication et aux intrusions de la technologie.

Pour Ph. Hurteau, la peinture est un outil contre l’idéologie et permet un point de vue critique sur ce que Pasolini nommait le « fascisme consumériste » et l’immersion dans le monde virtuel, menace d’un totalitarisme d’un nouveau type. En même temps la peinture enregistre la révolution du regard, regard transformé par la technologie en un réseau fantastique. En vidant les écrans de leurs significations, elle cherche à instaurer dans le visuel une interrogation ontologique : comment perpétuer la question de l’être à l’âge de la mutation numérique ? Quelle image pourrait surnager dans l’océan de l’imagerie ?

Stéphanie Katz

→ lire la suite

Studio
Self-x (Louise), 2019