Artistes

Yan Bernard : born 1974 in Angers, lives and works in Avrillé.

Access to :
  • works
  • cv
  • texts
  • contact
New USN 100
00:15

New USN 100

DrawBot I
00:14

DrawBot I

Video expo 12,8m2
00:56

Video expo 12,8m2Maison de l'architecture, des territoires et des paysages, Angers

Web Artefact
01:18

Web Artefact, 2011Chapelle du Genêteil, Château-Gontier

123heures72rueBressigny

123heures72rueBressigny, 2009Ecole Supérieure des Beaux-Arts d'Angers

Solo exhibitions

2020

  • «Inclusion», parcours extérieur à Châteauneuf sur Sarthe

2019

  • «Exposition à la Galerie LTK», Galerie LTK Angers
  • «Translation», Pouancé et Candé, fin de résidence dans le cadre de Prenez l’art en Anjou Bleu

2018

  • «Entropie», restitution de fin de 6 mois de résidence au CHU d’Angers, à La Claverie

2013

  • «Voxel», Invitation du Collectif Blast, au PAD, Angers

2011

  • «12,8 m2», CAUE Maison de l’Architecture, des Territoires et du Paysage

2009

  • exposition à l 'Enceinte, Angers
  • «123heures72rueBressigny», Ecole Supérieur des Beaux Arts d'Angers

2006

  • «Medialibs», Saint-Florent Le Vieil

2004

  • Espace Culturel et Poétique de Rochefort sur Loire
  • Centre d’art de Montrelais
  • Galerie Le Rayon Vert et à la Cure, Nantes

2003

  • Galerie Métalys, Angers
  • Galerie Libre Cours, Revel
  • Nantes

Group exhibitions

2018

  • «Habiter le bâti», avec Nicolas DAUBANES et Alexis JUDIC Carla Bayle, Ariège

2017

  • «Welcome Home #3», Galerie RDV Nantes

2015

  • «Intentions graphiques», Musée des Beaux-Arts d'Angers. Glen Baxter, Elise Beaucousin, Yan Bernard, Gabriele Chiari ; Paul Cox, Herman de Vries, Daniel Dezeuze, documentation Céline duval, Gilgian Gelzer ; Corinne Laroche, Gregory Markovic, Claire Maugeais, Julien Parsy, Guillaume Pinard, Richard Serra

2014

  • «Trucville III», Ecole des Beaux Arts de Poitiers. Yan Bernard, Pierre Besson, Lilian Bourgeat, Jean Bonichon, Bernard Calet, François Curlet, SammyEngrammer, Nicolas Floc'h, Jacques Halbert, Joël Hubaut, Sophie Hurié, Léa Lebriconte, Kevin Lefeuvre, Loreto Martinez Troncoso, David Michael Clarke, Mrzyck et Moriceau, Daniel Nadaud Romain, Rambaud, Christophe Terlinden, OlivierThuault, Laurent Tixador, Elsa Tomkowiak

2013

  • «Trucville II», exposition collective a la Galerie du Dourven, Trédrez-Locquémeau

2011

  • «Trucville», Centre d’art contemporain la Chapelle du Genêteil, Château- Gontier
  • «Le Royaume et l’Exil», volet I, L'urbanité des médiums BACKSLASH Gallery, Paris

2010

  • exposition collective à la galerie RDV (Nantes) Triptyque Angers

2008

  • Galerie le Rayon Vert, Nantes

2007

  • « Et si... », exposition N°2 « Dans l'espace personne ne vous entend jamais crier »
  • Proposition de Christophe Le Gac, avec Damien Beguet, Yan Bernard, Philippe Cognée, P.Nicolas Ledoux, Ultralab, au Transpalette, Bourges.
  • «Acquisitions artothèque 2007», Angers
  • Galerie le Rayon Vert, Nantes

2006

  • L’artothèque 2angles, Flers

2005

  • «Les gens», La Cure, Nantes
  • «Visages», Galerie 2 Angles, Yan BERNARD, Thierry FARCY, Mathieu MAS, Benoît MITRECEY, Flers
  • Galerie le Rayon Vert, Nantes

2004

  • «Dessine-moi un oiseau», La Cure, Nantes
  • Galerie le Rayon Vert, Nantes

2002

  • «Exposition à Candé»
  • «9ème rencontre d’Art mural», Beaufort-en-Vallée
  • «Exposition Boucherie Charcuterie Traiteur», Espace Daviers à Angers, Association G8

Residencies

2020

  • «Cléa en Anjou Bleu du segréen», à Châteauneuf sur Sarthe

2019

  • «Prenez l’art », avec le département de Maine et Loire et la Drac des Pays Loire

2018

  • «Résidence au CHU d’Angers à la Claverie»

Grants, awards

2014

  • Aide individuelle à la création DRAC Pays de Loire

2010

  • Aide au Projet de Création du Conseil Régional des Pays de Loire

Public and private collections

  • Artothèque d'Angers
  • Artothèque 2Angles, Flers
  • Centre Nationale de la Fonction Publique Territoriale, Pays de Loire
  • Education, training

    2002

    • Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique, école des Beaux-arts d’Angers

    Il suffit de détourner l’attention pour changer le cours d’une perception.

    La notion d’échantillon, de prélèvement est récurrente dans mon travail, c’est comme un écho aux similitudes, aux récurrences, mais aussi aux dissemblances.

    Consultation de documents, visite virtuel via google, discussion avec les habitants, collecte d’informations, visite de lieux, observation des agglomérations et parcours des campagnes, afin d’en extraire quelques idées et sensations qui pourront s’intégrer à mes pratiques, en résonnance à ces « écosystèmes ».

    J’utilise la figuration et la banalité comme matière première. En effet, mon propos est d’interroger notre rapport à l’image, à l’objet, à l’œuvre.

    Les correspondances et les différences entre, l’art, le design et les arts graphiques sont des frontières sur lesquelles j’aime poser un regard transversal et passer ainsi des codes de la sculpture à la maquette, en passant par celui de l’objet.

    Mes formes sculpturales évoquent plus que ne représentent. Mon sujet est morcelé, et cultive le hors champs. C’est une façon d’indiquer que l’image-objet représentée n’en est pas le réel sujet, mais le vecteur.

    L’utilisation de nombreux outils et techniques, pinceau, crayon, aérographe, imprimante 3D, palette graphique, moulage, modélisation 3D…est une façon de décaler le propos. Chaque pratique est l’occasion d’un détournement de cette dernière et donc d’un renouvellement du regard.

    C’est une sorte d’arrêt sur image, dans un monde où cette dernière ne cesse de se démultiplier et de s’accélérer. Je ne fais que peu de différence entre une toile que l’on peut considérer comme un volume ou une sculpture que l’on peut choisir de regarder en 2 dimensions comme un dessin.

    Ainsi la façon de présenter le travail fait partie de mes interrogations, le rapport au mur et au lieu d’exposition, l’interaction avec le regardeur. Il en est de même, si l’on prend le temps d’observer la technique employée ou son processus de réalisation, ce sont des indices supplémentaires au sein de mon travail permettant une nouvelle lecture. Il est en effet fréquent qu’un élément semblant sous-traité à une machine soit en fait réalisé manuellement et qu’un élément paraissant manufacturé à la main soit en fait mécanisé.

    Beaucoup de faux semblant s’intègre ainsi à mon travail.

    Yan Bernard

    Peinture architecture

    17 rue des Oiseaux
    49240 Avrillé

    bernard.yan@free.fr
    Instagram