Artistes

Benoit Baudinat

Accès à :

Expositions collectives

2020

  • «Sur la page, abandonnés», Au Lieu, Paris

2019

  • «Brodecast», Le Crédac, Ivry
  • «Serpent Cyprès», Ateliers de la Ville en Bois, Nantes

2018

  • «Dernier Rite», Grand Atelier, Nantes
  • «Robert never got the chance to see the ocean», Festival Arts à la Pointe, Audierne
  • «Penser depuis la frontière - L’invention du Nord», ENSA/ ESBANM, Nantes

2017

  • «Empreintes», Millefeuilles, Nantes
  • «Hors Compétition», Festival International du film, Amiens
  • «Trop Familier», Pekota Korea, Seoul, Corée

2016

  • «De-Meu-Rer», Trempolino, Nantes

2015

  • «DMZ : Dessus, dessous, sur les côtés», Atelier des Réalisateurs, Nantes
  • «Nord», Galerie Dulcie September, Nantes
  • «Short Cuts Reloaded», Espace Short, Nantes

2014

  • «Fausse Innocence», La Maison de l’Avocat, Nantes

Résidences

2018

  • «Résidence artistique aux Ateliers Bonus», Nantes

2017

  • «Résidence artistique et littéraire aux ateliers Maison de Quartier Madeleine Champ de Mars», Nantes

Bourses, prix, aides

2019

  • Lauréat du Prix des Arts Visuels de la Ville de Nantes

2018

  • Grand Prix du Jury, Chris Marker et la jeune création. Cinémathèque Française & Regards 9, Paris

2017

  • Grand Prix du Festival du Film d’Art Ciné-Poème, Printemps des Poètes, Bezons

2016

  • Premier Prix du Festival International du Film d’Art Nos Yeux Grands Ouverts, Paris

Publications, diffusions

2021

  • «Sur la page, abandonnés», Editions Extensibles

2020

  • «C'est la faute d'Yves Coppens», Bon Pour La Tête, Média Indocile
  • «Les voisins vigilants et le requin marteau», Revue Fracas
  • «Last Statement of the offender», Revue Dissonances
  • «La voix de Jay Kay», Radio O

2019

  • «Einstein Gram», Radio O
  • «Viendront de douces pluies», Les Grands Voisins, Paris

2017

  • «Empreintes», Editions 80 grammes
  • «Déjà Vu», Revue Caoutchouc

2013

  • «On ne fait pas d'aveugle sans casser des yeux», Théâtre Universitaire, Nantes

2009

  • «7 Poètes», Maison de la Poésie, Paris

Workshops, enseignement

2018

  • Enseignant à l’ESMA-CinéCréatis, Nantes : Histoire de l’art et de l’architecture, Arts Visuels, Ateliers d’écriture

2019

  • Artiste invité à l’Ecole des Beaux Arts, Nantes : Conférence, cours d’arts visuels, workshop

Écoles, formations

2015

  • Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique avec les Félicitations du Jury, Ecole Supérieure des Beaux Arts de Nantes
  • Master 2 Management de la culture : Arts et patrimoine — Spécialité Pro conception, gestion, valorisation et diffusion de produits culturels, spécialisation technologies numériques, Université d’Angers

A propos de Radio Plancton

« Radio Plancton est une chaîne qui produit des pages qui forment un livre avec des
images qui bougent et des voix qui disent… »

Radio Plancton veut générer une tension entre sa plateforme (vidéo), son nom (radio) et son objet (page).

Radio Plancton est une attentative — contraction d’attentat et de tentative — d’exploiter la plateforme Youtube en tant qu’outil de diffusion, comme on utiliserait un mur pour diffuser un dessin. Radio Plancton s’empare de Youtube comme un graffeur s’emparerait du mobilier urbain et perpétue la réflexion des cyber punks considérant dès l’origine Internet comme un espace public.

Radio Plancton s’inscrit dans la filiation d’autrices et d’auteurs vidéastes (Chantal Akerman, Agnès Varda, Chris Marker, Jean-Luc Godard…) ; elle croise le ciné-tract, le ciné-poème, la littérature contemporaine et le cinéma expérimental.

Le projet Radio Plancton est né d’un désir d’emmener ma pratique filmique et littéraire vers de nouvelles modalités de production et de diffusion. Produire des formes vidéos et textuelles courtes, ancrées dans une réflexion sur les réalités sociétales et politiques de notre époque, en utilisant des procédés tels que l’auto-fiction, le récit d’anticipation, l’enquête, le docu-fiction, la dystopie.

Radio Plancton s’empare de sujets d’actualités (mouvements sociaux, crise environnementale, découvertes scientifiques…), de figures politiques, publiques ou issues du star-system (Kim Kardashian, Nicolas Sarkozy, Alexandre Benalla…), d’éléments fictionnels et/où intimes propres à l’auteur (souvenirs, histoire familiale, relations…) pour composer la bande sonore et visuelle d’un journal d’artiste.

Dans le même temps, le projet se construit et s’envisage comme une réaction à la colonisation de nos vies par l’image et l’information, et comme une tentative de parasiter cette colonisation en investissant poétiquement l’espace de son expansion par excellence : la plate-forme de vidéos en ligne YouTube.

Pour Radio Plancton, YouTube est à considérer en tant qu’outil de diffusion, surface d’accrochage, espace de représentation. De même que les formes produites par Radio Plancton sont pensées pour pouvoir exister dans le cadre d’une exposition physique — projections multiples dans un espace type galerie —, elles sont dans le même temps pensées pour former un corpus d’oeuvres accessibles en ligne au fur et à mesure de leur production, en reprenant certains des codes en vigueur sur les réseaux sociaux, à la manière d’un youtuber qui alimenterait sa communauté (titre des vidéos qui se suivent, hashtags, appel au like, au commentaire, à l’abonnement, vidéo de présentation, etc).

Le décalage entre les vidéos ayant le plus de succès sur internet (pranks, bad buzz, tutoriels de maquillage, gaming, vlog…) et les formes effectivement proposées par Radio Plancton crée un point de tension flagrant, renforcé par le champ lexical paradoxal qui caractérise la chaîne et son contenu : une chaîne vidéo qui porte le nom d’une radio et dont les productions s’appellent des pages.

Radio Plancton s’inscrit dans une pratique transversale, et ses possibilités d’existence et de restitution sont donc multiples : internet bien sûr, mais aussi édition, revue, livre d’artiste et exposition physique.

Benoit Baudinat

Tract Manifeste, Radio Plancton

CE QUE RADIO PLANCTON VEUT, C’EST ÊTRE OFFERTE, ÊTRE LUE, QU’UN HUMAIN ADOLESCENT EN MAL D’AMOUR LUI ARRACHE UNE PAGE ET SE L’ACCROCHE AU MUR, ET ÊTRE BALANCÉE DANS LE BAC JAUNE APRÈS USAGE. RADIO PLANCTON A CONSCIENCE QUE SES VIES ANTÉRIEURES ET À VENIR INCLUENT LE PAPIER CUL ET LA DÉCLARATION DES DROITS DE L’HUMAIN, L’AVIS D’EXPULSION ET LE PAPIER LIBRE.

RADIO PLANCTON N’IMITE RIEN, OU ALORS UNE SEULE CHOSE : LA CARCASSE DE LA BALEINE. UNE CARCASSE DE BALEINE, C’EST 2000 ANS D’APPORT EN CARBONE ORGANIQUE CONCENTRÉS SUR 50M2 DE SÉDIMENTS. UNE CARCASSE DE BALEINE, C’EST UN SIÈCLE DE VICTUAILLES, DE PLAISIR, DE MOUVEMENT ET DE REPOS POUR DES MILLIARDS D’ORGANISMES MULTICELLULAIRES.

RADIO PLANCTON A TRÈS ENVIE D’ÊTRE APPRÉCIÉE, MAIS CE N’EST PAS POUR ÇA QU’ELLE EXISTE, ET ELLE S’EN PASSE.
SI ELLE AVAIT LE CHOIX, RADIO PLANCTON VOUDRAIT ÊTRE UN POLYPE, UNE AMYBE, OU ALORS APPARTENIR À UN NUAGE DE PLANCTON. MAIS RADIO PLANCTON EST HUMAINE ET DOIT

1

COMPOSER AVEC CETTE CONSCIENCE QUI L’ACCABLE ET QUI LA FONDE : RADIO PLANCTON RESSENT À CHAQUE SECONDE ET À CHAQUE PAGE LA VRAIE DOULEUR, QUI EST DE SENTIR EN SOI SE DÉPLACER SA PENSÉE (A. ARTAUD).

RADIO PLANCTON N’A PAS D’AMI.

ELLE EST [A PRIORI] MÉFIANTE, MAIS ELLE APPLIQUE RIGOUREUSEMENT LA STRATÉGIE DU DONNANT-DONNANT (R. DAWKINS). ELLE EST GÉNÉREUSE ET IMPITOYABLE. ELLE A TELLEMENT D’AMOUR.

RADIO PLANCTON REDOUTE LES ACTIVITÉS COMPENSATRICES. RADIO PLANCTON LUTTE, ELLE RÉSISTE, ELLE VA AUSSI FAIRE UNE PROMENADE EN FORÊT POUR SE SOUVENIR QUE SON ÉCHELLE — COMME CELLE DE L’HUMAIN, DU BACILLE OU DU CARIBOU— N’EST JAMAIS PLUS VASTE QUE L’OMBRE QU’ELLE PROJETTE AU SOL.

RADIO PLANCTON LÈVE LE POING.
RADIO PLANCTON BAISSE LES BRAS.
RADIO PLANCTON EST DANS LE PARADOXE, LA MARGE, L’ABSENCE DE VÉRITÉ.

2

COMME FONTENELLE SUR SON LIT DE MORT, RADIO PLANCTON ÉPROUVE UNE GRANDE DIFFICULTÉ À VIVRE.
LORSQUE RADIO PLANCTON FAIT UN CAUCHEMAR, ELLE DIT : «AU MOINS, JE RÊVE.» RADIO PLANCTON S’EST DÉJÀ SENTIE TRAHIE PAR L’EXISTENCE.

RADIO PLANCTON NE FAIT PAS LA RÉVOLUTION, ELLE NE LA CHERCHE PAS PLUS QU’ELLE NE L’ATTEND, PARCE QUE RADIO PLANCTON PENSE QUE LA RÉVOLUTION FAIT PARTIE DU SPECTACLE, QU’ELLE EST UN FAUX TEMPS FORT DE CETTE MAUVAISE FÊTE QUI N’EN FINIT PAS, QUI NE FAIT QUE CYCLER, REVENIR À SON POINT DE DÉPART (C’EST À DIRE RÉVOLUTIONNER). RADIO PLANCTON CHERCHE L’INTIME.

RADIO PLANCTON EST UNE CHAINE QUI PRODUIT DES PAGES QUI FORMENT UN LIVRE AVEC DES IMAGES QUI BOUGENT ET DES VOIX QUI DISENT.

RADIO PLANCTON INVESTIT UNE PLATEFORME QUI NE LUI APPARTIENT PAS POUR DIFFUSER DES FORMES, COMME ON UTILISERAIT UN MUR POUR DIFFUSER UN TAG. RADIO PLANCTON 3

AIME BIEN CONSIDÉRER INTERNET COMME DU MOBILIER URBAIN.

JADIS, RADIO PLANCTON A BEAUCOUP AIMÉ L’IMAGE, MAIS L’IMAGE LA FATIGUE. ELLE N’A PLUS TRÈS ENVIE DE S’EMMERDER À FAIRE DES FILMS. RADIO PLANCTON DIT ÇA, MAIS DÉJÀ ELLE LE REGRETTE, PARCE QUE RADIO PLANCTON AIME TOUJOURS L’IMAGE, COMME ELLE AIME TOUS LES LANGAGES.

RADIO PLANCTON AIME BIEN AUSSI CE QUE CHANTAL AKERMAN RACONTE, DEUX POINTS OUVREZ LES GUILLEMETS : «LE TEMPS N’EST PAS QUE DANS LE PLAN, IL EXISTE AUSSI CHEZ LE SPECTATEUR EN FACE QUI LE REGARDE. IL SENT CE TEMPS, EN LUI. OUI. MÊME S’IL PRÉTEND QU’IL S’ENNUIE. ET MÊME S’IL S’ENNUIE VRAIMENT ET QU’IL ATTEND LE PLAN SUIVANT. ATTENDRE LE PLAN SUIVANT C’EST AUSSI ET DÉJÀ SE SENTIR VIVRE, EXISTER. ÇA FAIT DU MAL OU DU BIEN, ÇA DÉPEND. ON DIT SOUVENT, JE N’AI PAS VU LE TEMPS PASSER. EST-CE QUE LE TEMPS SE VOIT ? ET PUIS SI ON N’A PAS VU LE TEMPS PASSER, N’EST-CE PAS COMME SI CE TEMPS-LÀ VOUS AVAIT ÉTÉ VOLÉ 4

? PARCE QUE LE TEMPS, C’EST TOUT CE QU’ON A.» FERMEZ LES GUILLEMETS, À LA LIGNE.

RADIO PLANCTON PENSE À ÇA, VOIR OU NE PAS VOIR LE TEMPS PASSER, ET RADIO PLANCTON PENSE AUSSI À CE QUE L’HUMAIN DIT QUELQUEFOIS LORSQU’IL S’ATTACHE À S’ABRUTIR DEVANT DES IMAGES ET DES VOIX : SE VIDER LA TÊTE. RADIO PLANCTON CONSIDÈRE QUE SE VIDER LA TÊTE EST UN BESOIN VITAL, COMME ÉVACUER CE QUE CONTIENNENT NOS INTESTINS, MAIS QUE CE QUE L’HUMAIN CROIT ÊTRE UNE VIDANGE S’AVÈRE SOUVENT ÊTRE UN GAVAGE.

RADIO PLANCTON EST JOVIALE.
RADIO PLANCTON EST ASOCIALE.
RADIO PLANCTON EST SOLIDAIRE.
RADIO PLANCTON EST SOLITAIRE.
RADIO PLANCTON EST CRUELLE.
RADIO PLANCTON EST TOLÉRANTE.
RADIO PLANCTON EST IMPATIENTE.
RADIO PLANCTON EST PLUS BELLE QU’ELLE- MÊME.

RADIO PLANCTON SE FOUT DE TOUT.
RADIO PLANCTON AIMERAIT BIEN S’EN FOUTRE.

5

RADIO PLANCTON EST IMPLIQUÉE.
RADIO PLANCTON EST CONCERNÉE.
RADIO PLANCTON EST UNE MULTINATIONALE. RADIO PLANCTON EST ALTERMONDIALISTE. RADIO PLANCTON EST DE DROITE.
RADIO PLANCTON EST DE GAUCHE.
RADIO PLANCTON EST TOUT ÇA TOUT ÇA. RADIO PLANCTON EST ANARCHISTE.
RADIO PLANCTON EST PÉTAINISTE.
RADIO PLANCTON EMMERDE LE LANGAGE. RADIO PLANCTON EST RÉSISTANTE.
RADIO PLANCTON EST PROPRIÉTAIRE.
RADIO PLANCTON EST LIBERTAIRE.
RADIO PLANCTON EMMERDE LE LANGAGE PUISQU’IL NE LUI APPARTIENT PAS.
RADIO PLANCTON EST MUTINE.
RADIO PLANCTON EST DÉVOTE.
RADIO PLANCTON EST UNE GRENOUILLE DE BÉNITIER.
RADIO PLANCTON DONNE TOUT.
RADIO PLANCTON EST PINGRE, AVARE, RADINE. RADIO PLANCTON EST ALTRUISTE.
RADIO PLANCTON NE SE REFUSE RIEN.
RADIO PLANCTON EST IMBUVABLE.
RADIO PLANCTON EST IMBIBÉE.
RADIO PLANCTON EST RÉVOLTÉE.

6

RADIO PLANCTON EST RÉSIGNÉE. RADIO PLANCTON EST ÉLÉGANTE. RADIO PLANCTON EST INTRIGANTE. RADIO PLANCTON EST FINISSANTE. RADIO PLANCTON EST NÉE.

RADIO PLANCTON EST UNE FILLE. RADIO PLANCTON EST UN GARÇON. RADIO PLANCTON EST UN ORGANISME

MULTICELLULAIRE.
RADIO PLANCTON EST LE LANGAGE. RADIO PLANCTON EST RACISTE.
RADIO PLANCTON EST POST-COLONIALE. RADIO PLANCTON EST ANTIFA.
RADIO PLANCTON N’A RIEN COMPRIS.

RADIO PLANCTON EST UNE INDIGESTION. RADIO PLANCTON EST UNE POCHE D’AIR. RADIO PLANCTON EST CONSERVATRICE. RADIO PLANCTON EST DÉMOCRATE. RADIO PLANCTON EST LIBÉRALE.

RADIO PLANCTON EST ANORMALE.
RADIO PLANCTON EST LE DERNIER ESPOIR DE

L’HUMANITÉ.
RADIO PLANCTON AIME LA POLICE. RADIO PLANCTON AIME LE VICE. RADIO PLANCTON AIME LA CHASTETÉ.

7

RADIO PLANCTON N’AIME PAS L’AUTORITÉ. RADIO PLANCTON EST LÀ OÙ LES CHOSES SE FONT.
RADIO PLANCTON EST LÀ OÙ LES CHOSES SE PASSENT.
RADIO PLANCTON EST LÀ OÙ LES CHOSES PASSENT.
RADIO PLANCTON EST LASSE.
RADIO PLANCTON EST DISPENSÉE DE FAIRE

QUOI QUE CE SOIT.

RADIO PLANCTON EST DÉPASSÉE.
RADIO PLANCTON EST À LA MODE.
RADIO PLANCTON SE SOUVIENT.
RADIO PLANCTON N’OUBLIE PAS.
RADIO PLANCTON EMMERDE LA MÉMOIRE. RADIO PLANCTON EMMERDE L’HISTOIRE. RADIO PLANCTON N’EST PAS DANS LES LIVRES. RADIO PLANCTON EST UN LIVRE.

RADIO PLANCTON N’EST PAS DANS L’HISTOIRE. RADIO PLANCTON EST UNE HISTOIRE.
RADIO PLANCTON EST PACIFISTE.
RADIO PLANCTON SE REND À L’ÉVIDENCE. RADIO PLANCTON VEUT LA GUERRE.

RADIO PLANCTON VEUT LE CHAOS.
RADIO PLANCTON VEUT FAIRE RESPECTER

8

L’ORDRE.
RADIO PLANCTON EST NOTRE AMIE.
RADIO PLANCTON EST TECHNOPHOBE.
RADIO PLANCTON EST TECHNOPHILE.
RADIO PLANCTON AIME EDWARD SNOWDEN. RADIO PLANCTON AIME LES RÉSEAUX SOCIAUX. RADIO PLANCTON LIKE.
RADIO PLANCTON SHARE.
RADIO PLANCTON NE PENSE QU’À ELLE.
RADIO PLANCTON EST UNE BOUCLE QUI SE REVIENT.

9

Benoit Baudinat

La voix de Jay Kay