Artistes

Irma Kalt

Access to :
  • works
  • focus
  • cv
  • texts
  • contact
Ancrer des formes

Focus

by Réseaux d‘artistes en Pays de la Loire

published on 04.10.2020

Solo exhibitions

2019

  • «Cahier d'école», espace MIRA, Nantes

2018

  • «... se retire, et ... tombe», galerie Capsule, Biennale Off Rennes, Rennes
  • «Nous poursuivons des songes et nous embrassons des ombres», on view #2, AFoksStudio, Bagnolet
  • «Entre les visages», vitrine SILL, Nantes
  • «Du gris aux gris», vitrine SILL, Nantes

2015

  • «Klass», galerie le 61, Nantes

Group exhibitions

2020

  • «Inter_», l'Atelier, Le Voyage à Nantes, Nantes

2019

  • «Le hasard matériel», FRAC des Pays de la Loire, Abbay St Florent le Vieil
  • «Intransigeantes », galerie Modulab, Metz
  • «Nos doubles», Open School galerie, Beaux-Arts de Nantes

2018

  • «Le cœur des collectionneurs ne cesse jamais de battre», l’Atelier, Nantes
  • «Art Delivery #2», Open School galerie, Beaux-Arts de Nantes
  • «Recto / Verso», Bibliothèque Alsatique, Strasbourg
  • «Particules», l’Atelier, Le Voyage à Nantes, Nantes

2017

  • «Collection couques », l'atelier Alain Lebras, Nantes
  • «Les pénates du sen(s) », collectif OPEN IT, Nantes
  • «à 5min près, à 3mm d'écart», ateliers MilleFeuilles, Nantes
  • «NIX», galerie des Beaux-Art, François II, Nantes

2016

  • «Open space», Permis de construire, Nantes
  • «Ici-bas», Treptow Atelier, Berlin, Allemagne
  • «M / C / I», Treptow Atelier, Berlin, Allemagne
  • «Pour un éventuel voyage / Carte de séjour», Art Hall GONG, Séoul, Corée

2015

  • «Burashi no oto, hanma chinmoku», ateliers MilleFeuilles, Nantes
  • «La règle du jeu», galerie Olivier Meyer, Nantes
  • «Castel #2», ARTinNATURE, collectif Silence Forêt, Busan, Corée
  • «Dash, dash, dash, slash, slash, slash », Dasoyou, Seoul, Corée
  • «Castel #1», Atelier sur l’herbe, collectif Silence Forêt, Nantes
  • «Level note one, two», collectif Case-Open-Close, Hong-Kong
  • «Les caprices», galerie web Les satellites, The second kiss company

2014

  • «CÙN», atelier Alain Lebras, Nantes

2013

  • «Écran total», galerie web Les satellites, The second kiss company

2012

  • «Village», galerie Visual Space, 798 art center, Beijing, Chine

2011

  • «Ailleurs, si j'y suis», galerie Dulcie September, Nantes

2010

  • «Avril à Beijing», Central Academy of Fine Arts, Pékin, Chine
  • «Stock it - Nice nihts by ESBANM», Halle 5 Alstom, ELIA, Nantes
  • «Où l'art s'arrime», La Martinière

Residencies

2017

  • «BAM! surprise party», Théâtre Universitaire, Nantes

2015

  • «Castel #2», ARTinNATURE, collectif Silence Forêt, Busan, Corée

2013

  • «Room 417», Niman Heminn, Chiang Mai, Thaïlande

2012

  • «Village», galerie «Visual Space», 798 art center, Beijing, Chine

2011

  • «Avril à Beijing», CAFA (Central Academy of Fine Arts), Beijing, Chine

Grants, awards

2018

  • Lauréate, Prix des Arts Visuels, ville de Nantes

Public and private collections

2020

  • Artothèque, Strasbourg
  • Tan, Le Voyage Nantes

2019

  • FRAC des Pays de la Loire
  • Médiathèque André-Malraux, Strasbourg

2018

  • Bibliothèque Alsatique, Crédit Mutuel

2017

  • Bibliothèque Nationale et Universitaire de Strasbourg

2015

  • Médiathèque Puzzle, Thionville

2014

  • Artothèque, Nantes

Workshops, teaching

2020

  • Workshop "Le papier peint modulaire", École Supérieure d'Art de Lorraine

2019

  • Conférence, "Une introduction aux livres d'artistes", Central Academy of Fine Art, Beijing, Chine

2018

  • Workshop "Enseignants", sur une invitation du FRAC Pays de la Loire
  • Journée du patrimoine "L'objet livre", sur une invitation du FRAC Pays de la Loire

2017

  • Workshop "À l'infini", sur une invitation du FRAC Pays de la Loire
  • Workshop "Leporello", sur une invitation du FRAC Pays de la Loire

Education, training

2012

  • DNSEP École Supérieure des Beaux-Arts de Nantes Métropole

2010

  • DNAP École Supérieure des Beaux-Arts de Nantes Métropole

LESTER LE MOTIF

Dans sa pratique, Irma Kalt n’en finit pas d’ancrer ses formes, comme pour mieux se les approprier : si son premier mouvement passe par le dessin, elle emprunte ensuite de nombreuses voies (l’impression sur papier ou tissu, la photographie, la vectorialisation puis à nouveau le dessin ou la peinture ou l’impression). Par ce processus de mue complexe, elle décante son motif, et cerne davantage le point de vue ou la focale qui lui convient : comment regardons-nous et à quelle distance ? Sommes-nous très loin ou sommes-nous à l’intérieur ? Entre savoir-faire ancien et technologie contemporaine, ses œuvres témoignent toutes de présences fantômes, de données graphiques ou picturales qui ont été là, qui se sont essentialisées ou ont disparu, mais qui continuent souterrainement de s’exprimer. Pour l’artiste, la beauté fragile des formes ne s’obtient qu’au prix de ce lent processus, au cours duquel le motif se leste de toutes ces strates mémorielles.

 

Extrait du texte “Cahier d’école” écrit dans le cadre de l’exposition à l’espace MIRA, septembre 2019

Eva Prouteau

Ancrer des formes
Gravure numérique sur contreplaqué meurisé bleu