Capitaine Futur, 2015

Vincent Mauger

1/6
Vincent Mauger, «Capitaine Futur», 2015, photographie : V.M.
Vincent Mauger, «Capitaine Futur», 2015, photographie : V.M.
Vincent Mauger, «Capitaine Futur», 2015, photographie : V.M.
Vincent Mauger, «Capitaine Futur», 2015, photographie : V.M.
Vincent_Mauger, 2015, Capitaine Futur, Gaité Lyrique, photographie : V.M.
Vincent Mauger, «Capitaine Futur», 2015, photographie : V.M.

Capitaine Futur, 2015

Tubes Pvc Gaité Lyrique commissariat Jos Auzende

La possibilité d’une faille dans nos certitudes

Légère et imposante, une forme à l’équilibre instable vient se fixer à l’architecture comme le feraient des espaces qui se regroupent en colonies. Les organismes vivants et les structures habitables qu’ils construisent se confondent dans cet agencement de tubes qui se contemple d’en haut et d’en bas.

 

  • A partir d’une unité toujours répétée, Vincent Mauger sculpte l’espace par l’ajout de matière. Ses agencements s’emparent des architectures jusqu’à les envahir, confondant la réalité à sa représentation modélisée.

La Gaîté lyrique, à Paris (75), présente l’exposition Capitaine Futur et le voyage extraordinaire, du 18 octobre 2014 au 8 février 2015. Entre art et animation, parents et enfants plongent au cœur de l’ordinateur, une immersion dans les profondeurs de cette super-machine du quotidien. Une exposition, des ateliers, des films, des concerts, une université et un applab. À bord du Capsulo, Capitaine futur embarque pour trois mois de traversée poétique dans l’univers des réseaux et convie les enfants, mais aussi les grands, à le suivre dans ce monde connecté.