House of Cards, 2015

Vincent Mauger

1/30
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés
Vincent Mauger, «House of Cards», 2015, photographie : droits réservés

House of Cards, 2015

panneaux gris de Valchromat découpés numériquement Centre d'art Pile-Pont Saint-Gervais-les-Bains commissariat Alain Livache

Installation in-situ, Oeuvre réalisée grâce au soutien de l'entreprise Valchromat et de la menuiserie Sifferlin

L’Installation, créée spécialement par le plasticien pour Saint-Gervais est à l’échelle  de l’espace et s’appuye sur ses caractéristiques, fidèle en cela à ses principes habituels de travail. Dans ce lieu tout en longueur et particulièrement haut, il a souhaité jouer avec l’espace avec des éléments rectangulaires formalisés par des panneaux de valchromat. Ayant déterminé le choix de son module de base, il a expérimenté ensuite plusieurs possibilités d’agencements et d’assemblage dans l’espace. Ces recherches l’ont conduit à s’intéresser aux principes du château de cartes puis plus précisément au système du jeu de construction House of cards des Eames. Ce jeu d’assemblage emblématique, créé initialement en 1952 par les  célèbres designers Charles & Ray Eames est devenu  le référentiel du système de construction du projet.
L’artiste en reprend son principe physique en en surdimensionnant les éléments constitutifs et en produisant ainsi un nouveau vocabulaire de sculpture monumentale.

« J’explore là la potentialité architecturale et sculpturale de l’objet par son aspect modulaire et ses particularité d’assemblage, dans la logique de mon travail habituel ». V.M.

Vincent Mauger n’est pas le premier artiste à s’inspirer du célèbre jeu des Eames. Bruno Peinado en particulier, avec sa série d’œuvres de la série Good Stuff  ( 2012) a précédemment développé dans l’espace le principe formel fondateur du jeu. Bruno Peinado en approfondit sa nature d’objet, de support d’image et ses possibilités de composition picturale dans l’espace. Vincent Mauger quant à lui en explore le potentiel minimaliste  de dialogue avec l’architecture « brutaliste » de l’espace de Saint-Gervais.

Ainsi, dans cet environnement magnifique de béton , les matériaux, (issus de la sphère de la construction), les rapports de formes (anguleuses en écho aux lignes du bâti) mais aussi la couleur elle même des panneaux (gris, en lien direct avec celle des murs et sols) engagent un dialogue direct et étonnant avec le site.

L’œuvre se développe au sol et investit l’ensemble de l’espace. Elle forme un environnement au sein duquel le spectateur est invité à se déplacer.

Ce  nouveau geste créatif de Vincent Mauger s’inscrit comme une nouvelle étape de  son parcours.

Alain Livache. Commissaire de l’exposition.