Marie-Johanna Cornut

www.marie-johannacornut.com


La fête est finie. Le théâtre peut continuer.

Le travail de Marie-Johanna Cornut semble accélérer, jusqu’à l’auto-combustion, les efforts nécessaires à la mise en place des célébrations : des mises à feu, des confettis perforés directement dans l’environnement domestique,...

Lire la suite

Dossiers de Marie-Johanna Cornut

Etoc

Etoc 2017,

installation, bois, aquarelle/ dimensions variables/ Jardin C Nantes © Jeremie Carrère.
« Son installation, composée de plusieurs éléments disposés à différents emplacements du jardin, semble constituer un espace savamment rythmé et orchestré par l’artiste. Une mise en espace du lieu qui, si l’on se réfère au titre Etoc, nous emmène vers un ailleur...

Lire la suite

Supralta

Supralta, exposition collective 

Villemur sur Tarn, 2017 

 

Via Unita


Via Unita,
2017,
bois, pierre, béton, peinture, plexiglas, buis, ecoscape,
dimensions variables,

Via Unita est une constellation composée de huit formes géométriques interconnectées par des rondins de bois. A la manière d'une carte mentale, cette œuvre s’organise en réseau où chaque connexion évoque un pôle enseigné au sein de l'Université Via Domi...

Lire la suite

La mécanique céleste 3.0

Au Consortium, La Mécanique Céleste 3.0 comme un point d’orgue à La lune des lapins, Marie-Johanna Cornut présente en collaboration avec Cécilia Philippe, Neige marine, une installation réalisée ? ainsi qu’Anthrène et Attagène, deux poufs font face à un vaste rideau. (définition Anthrène et Attagène Parasite qui attaquent le textile) L’étoffe noire...

Lire la suite

La lune des lapins

La nuit, les attractions deviennent silencieuses

 

Pierrot est amoureux d’un lapin albinos caché à la surface de la lune. Où que Pierrot aille pour se détourner de sa passion, la lune est là. Le fantoche saute, tombe, s’épuise à vouloir décrocher ce que nul n’a jamais pu atteindre. Un ange lui apporte un miroir, l’invitant à se considérer dans cett...

Lire la suite

Le pressentiment de la naissance du jour


Le pressentiment de la naissance du jour, 2016
Les Arts Ephémères, Donner le moment tout entier, Parc Maison Blanche, Marseille / Installation / Mousse polypropylène, Dimensions variables

Le pressentiment de la naissance du jour est un ensemble d’éléments flottant sur l’eau. Reprenant l’esthétique de l’univers aquatique, elles sont cependant déposs&e...

Lire la suite

- selon la brise de Stanwell Park

- selon la brise de Stanwell Park, L' agence, Paris 2016
 

L’oeuvre Camouflage de Marie Johanna Cornut conçoit le paysage comme une sorte de mise à plat d’un terrain accidenté. Le paysage conçu par son oeuvre nous rappelle les images abstraites de la surface terrestre produites par l’éloignement aérien, et l’agencement non géométrique des couleurs sembl...

Lire la suite

Parle leur d'entrelacs, de l'échelle de Scoville et de Calathea

Parle leur d'entrelacs, de l'échelle de Scoville et de Calathea, Jeune création 66 ème édition, Galerie Thaddaeus Ropac Paris-Pantin, 2016

La pratique de Marie-Johanna Cornut trouve son origine dans le dessin pour ensuite se développer en sculpture, installation ou performance. Les questions architecturales et performatives sont au centre de son travail. Ses installations se car...

Lire la suite

Le grand écart

Le grand écart, Afiac, Ecole Claude Nougaro, St paul Cap de Joux, 2015 


Ni vraiment de la sculpture, de la peinture, ou encore de l’installation et un peu de tout ça à la fois, Le grand écart se compose de 12 planches de bois biseautées, peintes à l’aquarelle en dégradé, fixée sur roulettes. Sorte de nénuphars mécaniques pouvant faire référence aux...

Lire la suite

Les voyants

Les Voyants, Art et Espace, Collège les Aiguerelles, Montpellier, 2015

L'exposition Les Voyants explore les représentations mentales et la relation que l’on entretient avec l’espace. En abordant le dessin comme un élément fondamental du rapport de l'homme au monde Les Voyants interroge la manière de percevoir une information et tente de nous éclairer sur le pouvoir évocateur et ambivalent du statut de ce...

Lire la suite

Une croisière optimale

Une croisière optimale, 2Angles, Flers, 2014

Le rideau est tombé.

Alors la vie des formes peut commencer

‘It floats through the air like the solemn and friendly sound of a bell1.’

Il n’y a plus de spectacle. Le temps est à l’événement permanent. Là, dans le travail des formes que conçoit Marie-Johanna Cornut ; là-bas dans les interstices d...

Lire la suite

Atelier Am Eick

CAMOUFLAGE, Atelier Am Eick, Dusseldorf,  2014


Peinture murale - peinture acrylique - 100 x 340 cm
Camouflage, joue avec son environnement. L’espace d’exposition est vitrée de toute part. Encerclée par des arbres et de la végétation. La technique du camouflage est une méthode de dissimulation. Elle permet à un organisme visible de passer inaperçu, se fondant avec son environnement....

Lire la suite

La mécanique céleste

LA MECANIQUE CELESTE 2.0, La mécanique des images, Lieu commun, Toulouse, 2014


Installation, sculpture - tissu, bois, peintures aérosols, plastique, moquette, pvc, dibond - 540 x 400 x 240 cm
La mécanique célèste 2.0, nous plonge dans un univers onirique qui prend place dans une architecture d’éléments épars où les formes interchangeables interrogeront les notions de perspec...

Lire la suite

Une année platonique

Une année platonique, Ecole des Beaux arts, ISDAT, Toulouse, 2013

Une « année platonique » désigne, en histoire des sciences, une révolution à la fin de laquelle on suppose que tous les corps célestes retournent à leur position initiale.
Année platonique est composée de 8 pièces installées comme un décor. Ces « sculptures-images » sont mobile...

Lire la suite

Côté jardin

CÔTÉ JARDIN, Afiac, St Paul Cap de Joux, 2012


Installation - bois, gravier, rocher, galet, mousse, fleur, râteau - 4,60 x 4,20 m / râteau : 6 m 25 m. Il faut tout d’abord traverser la maison par un long couloir pour accéder à la salle de bain. A première vue, un manche sort de la fenêtre. En montant sur des marches pieds on découvre un long râteau ainsi qu’un jardin japon...

Lire la suite

Par temps de fête

CONFETTIS, Par temps de fête, Cheminements, Toulouse, 2012


Installation, sculpture en collaboration avec Marie Sirgue © Yann Gachet Sac, palme, tapis, jeans, plante verte, veste en cuir, chapeau, gant en plastique, revue,nappe, calendrier... - 170 x 250 x 90 cm (dimensions variables)
A la manière d’une manufacture, le but a été d’opérer le meilleur rendement de chaque objet pour en extraire le p...

Lire la suite

Est Nord Est

Est Nord Est, Saint Jean Port Joli, (Québec), 2012

La pratique de Marie-Johanna Cornut érige les pôles opposés que sont la représentation et l’événement tels des miroirs se faisant face dans une mise en abyme. Tout en étant éminemment provocateur, son travail entrave volontairement toute possibilité de jeu en parodiant les règles de l’engagement de manière à met...

Lire la suite

La Malterie

Unfair Play, Restitution de résidence au Plateau, La malterie, Lille, 2012

Entre la maquette et le prototype, Monotypes, est une déclinaison de possibilités autour de l’objet sportif qu’est la queue de billard. Par analogie ou correspondance formelle elle peut parfois s’aparanter à une baguette chinoise ou bien une allumette. Un peu plus grand que la taille réelle, entre la maquette et l’objet, Monoty...

Lire la suite

Folklore


Folkore, Janovas, Espagne / Installation, 2011 /Pépinières européennes

 

Les châtelains sont morts ici

LES CHATELAINS SONT MORT ICI, Point de Fuite, Château de Capdeville, Fronton, 2010


Sculpture, Installation - Bois et projecteurs, brande de bruyère - 200 x 220 x 260 cm © Yohann Gozard. Cabanon de chasse construit avec le parquet d’origine du château en pleine réhabilitation. Au coucher du soleil, le public attiré par la lumière marche à travers la forêt pour la dé...

Lire la suite