Julien Quentel

still-life
 

En 2008, Julien Quentel propose une heure en moins à une poignée d’artistes réfugiés dans une ancienne ferme de Carquefou. Sans relation aucune, en 2009 il fait chuchoter quelques mots de Robert Filliou à 12 personnes savamment choisies. Il sculpte durant l’hiver 2010 les derniers mystères du monde qu’il garde aujourd’hui précieusement dans une bo&icir...

Lire la suite

Dossiers de Julien Quentel

portfolio

sélection de travaux

2012 - 2016

Rien que l'espoir de quelque chose à trouver, II

 

Réplique en plâtre et béton d'un morceau d'architecture, à partir d'un moulage d'une réplique en plâtre et bois d'un plafond et plancher, présentée à la verticale

110x104x22 cm

 

SHAPES, ANGLES, COLORS, VOLUMES

Une exposition de peintures de Gaël Derrien et de sculptures de Julien Quentel.

C'est l'organique de nos corps qui parle ce langage plastique et non pas une pousse de l'intellect,
et coexiste une nourriture spirituelle du corps, et elle désir la paix, le paisible
et la simplicité de l'acte de création et de réception.
La poétique est là, dans des résidus et des actes simp...

Lire la suite

An ask to the shelves

 

Planches d’étagère trouvées, réduites au sol

10x113x23 cm

 

 

un trou dans le réel

 

Carton d’emballage percé

35x27x23 cm

 

 

 

 

balance exchanged balanced

 

Cendres résiduelles des travaux antérieurs

27x55x26 cm

 

 

In the meantime, something is supposed to happen

 

Plaque de paraffine roulée sur elle-même par la chaleur de l’été

27x52x95 cm

 

 

unexpected discoveries

bureau en bois défonctionalisé

72 x 123 x 65 cm

 

non intitulé

 

Linteau de cheminée initialement placé à l’horizontal au-dessus du foyer, présenté à la verticale

70x150x18 cm

 

un_variable

commande publique, 1% artistique

2015, Collège Rosa Parks, Clisson

Maître d'ouvrage : Conseil Général de Loire-Atlantique

architecte: Rocheteau Saillard

Description de l'oeuvre : praticable, collection d'objets, installés dans les patios et la cour.

Cette proposition artistique est une transposition des éléments et enjeux de un_ variable, performance donnée...

Lire la suite

Rien que l'espoir de quelque chose à trouver, I

 

Réplique d’un morceau d’architecture, plafond et plancher, présenté à la verticale

110x100x22 cm

 

rien que l'espoir de quelquechose à trouver.

Pour l'exposition Sonitus perterget, silentium malleis, au hangar 30, à Nantes, j'ai invité Josué Z. Rauscher a présenter une histoire condensée de la sculpture (de chevelure à tubulure). projet de livre. 2009...

Le travail intitulé ici Rien que l'espoir de quelquechose à trouver, est la matérialisation d'un geste de performance qui consiste &...

Lire la suite

UN VARIABLE #2

 

présenté le 15/04/2014 aux rencontres de la performance, ISBA de Besançon.

Conçu comme une exploration anthropologique de la mémoire, UN VARIABLE est une performance qui met en jeu des souvenirs, au nombre de 12 évènements vécus, aussi ténus parfois que le murmure d’une voix, ou le détail de l’organisation du village des Bororos décrit par Massimo L&eacut...

Lire la suite

Hermès retrouvé

 

Sac en toile contenant des rebuts d'atelier, une paire de chaussure et un livre, plongé dans la Loire pendant quelques jours

32x40x35 cm

 

UN VARIABLE #1

 

présenté le 29/11/2013 à KAïROS, par ON TIME, Rezé.

Conçu comme une exploration anthropologique de la mémoire, UN VARIABLE est une performance qui met en jeu des souvenirs, au nombre de 12 évènements vécus, aussi ténus parfois que le murmure d’une voix, ou le détail de l’organisation du village des Bororos décrit par Massimo Lé...

Lire la suite

2 durations : red / green


En 1961 Georges Brecht a intitulé une performance Two durations (red / green).
Les durées sont simplement indiquées par deux couleurs, vert et rouge.
En 1972, lors d’un event Fluxus, Takeshi Kosugi a marqué la relation musicale des deux durées en s’abreuvant de vin rouge et en dégustant une salade verte.
En 2012, j’ai vu dans le salon de Philippe Szechter un collage réali...

Lire la suite

l'invention de la nuit

L’invention de la nuit est techniquement l’exposition à la lumière d’un film 16mm à travers un filtre jaune spécifique.
Il en résulte un film sombre, en apparence noir, qui lors de la projection révèle une profonde intensité, un bleu nuit où viennent s’écraser sur la toile les quelques poussières prisonnières de cette mécanique.

Lire la suite

nous marchons dans la nuit, et nous voici consumés par le feu.

Pour l’exposition pentzelen zarata, mailu isiltasuna, j’ai demandé à ma compagne de reproduire un geste que j’ai effectué quelques temps auparavant dans l'atelier : recouvrir de papier aluminium une planche de bois brute.
Dans l’exposition les deux objets sont présentés côte à côte, bien que les cartels mentionnent deux objets distin...

Lire la suite

non intitulé - deux boîtes


bois brut, silicone noir.
110 x 40 cm.
2012.
 

Le sommeil de Sisyphe. (my life is starting over again, over again).

 

un matelas de mousse, roulé et de?roulé

140x50x50 cm


 

TOTEM

 

tentative d’édification d’un totem à mnémosyne, déesse de la mémoire

dimensions variables

 

les derniers mystères du monde

 

Ensemble d'une trentaine d’éléments de terre crue, hauts de quelques centimètres, modelés entre les doigts en fin d’après-midi durant l'hiver

 

 

de l'équilibre du joueur de musique improvisée

4 mouvements :


concentration
Connections synaptiques : l’objet fétiche
expérience de l’équilibre
amnésie

performance, objets, son, lumière, 37’.
2012
 

Une heure en moins

Vanina Andréani,
in : catalogue des XXI ème ateliers  internationaux du FRAC des pays de la Loire, 2008.

une heure en moins

Une heure en moins initialement écrit pour 8 artistes, a été conçu et enregistré pendant les XXIèmes Ateliers Internationaux du FRAC des Pays de la Loire. Quatre artistes ont
répondu à cette proposition. Les enregistrements ont été organisés en trois parties :


les résistants [T.Groiss, I.M.Sinibaldi, W.Potter]

l'e...

Lire la suite

Chargement du lecteur vidéo...

une heure en moins, les résistants

Les résistants [T.Groiss, I.M.Sinibaldi, W.Potter] — 42'24"

 

Chargement du lecteur vidéo...

une heure en moins, l'éxilée

l'éxilée [ L.Schnitger ] — 57'01"

l'histoire chuchotée de l'art de robert filliou

Robert Filliou a écrit L'histoire chuchotée de l'art en 1963. Avec la poésie qu’on lui connaît, il égrène pendant les douze parties que contient ce texte, cette histoire commencée il y a un million d’années.
Chaque participant à la lecture de L'histoire chuchotée de l'art avait à lire une des douze parties. Pour cette lecture, un...

Lire la suite

Chargement du lecteur vidéo...

"L'histoire chuchotée de l'art" de Robert Filliou

Lecture donnée le 17 janvier 2009, à l'occasion du 1.000.046 e anniversaire de l'art.
Chapelle de l’oratoire — Musée des Beaux-arts de Nantes.

mis en scène par julien quentel avec la participation de joachim pfeufer, arnaud van den hove, frédéric delaval, élise lerat, peggy sibille, sarah ménal, sophie papiau, anne de sterk, blandine ballade, magalie p...

Lire la suite